« A la mère de famille » pour quelques courses de Noël

A la veille de Noël, c’est la panique, j’ai laissé passer deux échéances d’articles. Heureusement « A la mère de famille » va être un double sauvetage : pour moi, car j’y consacre un article de blog, pour vous, si vous ne savez pas où trouver votre bonheur en matière de jouets. Car cette ancienne publicité imprimée…

Paléo-en-ligne, paléo facile

Si pour cette rentrée 2017 vous avez pris la bonne résolution de vous mettre à la paléographie, un nouvel outil est désormais à votre disposition. En effet, si vous ne pouvez suivre les cours dispensés dans la plupart des Archives départementales, dans les universités ou à l’École des chartes à Paris (gratuits pour certains, liste…

Le procès de Klaus Barbie. Lyon, 1987. (Paris, Mémorial de la Shoah)

Le 11 mai 1987, il y a trente ans, s’ouvrait à la Cour d’assises de Lyon et pour 37 audiences le procès de Klaus Barbie, premier condamné en France pour crimes contre l’humanité à la suite d’une chasse à l’homme épique, une affaire qui est un cas d’école diplomatique, judiciaire, éthique et…d’archivistique. C’est à ces…

Conflit – familial – autour des orgues de Saint-Eustache (1686)

Archives nationales, Minutier central, étude I, 184, convention du 17 octobre 1686 (transcription en fin d’article, formulaire en gris). Fête de la musique oblige, un petit post thématique… Il s’agit d’une convention entre deux frères, Jean Thierry, facteur d’orgues, et Alexandre Thierry, facteur d’orgues du roi, à propos des travaux que le premier a réalisés…

Une expérience du chaos. Destructions, spoliations et sauvetages d’archives, 1789-1945 (Paris, Archives nationales, hôtel de Soubise)

C’est une exposition ambitieuse qui se tient depuis le 17 mai jusqu’au 18 septembre à l’hôtel de Soubise, à Paris : Une expérience du chaos, destructions, spoliations et sauvetages d’archives, 1789-1945, revient sur un aspect méconnu mais qui reste pourtant malheureusement actuel de la vie des archives, à savoir les enjeux politiques de la main-mise …

Apprentissage chez le peintre du roi Nicolas de Plattemontagne (1665)

  Archives nationales, Minutier central, étude VIII, 710, contrat d’apprentissage du 20 mai 1665 (transcription en fin d’article, formulaire en gris). L’acte de cette semaine est un contrat d’apprentissage par lequel le jeune Louis Sautray, fils de Thomas Sautray, maître fondeur en terre et sable à Paris, est placé pour trois ans auprès du peintre…

Exposition Jardins au Grand Palais (Paris) : herbiers, plans et archives

Soyons clair, l’exposition Jardins au Grand Palais jusqu’au 24 juillet 2017 n’est pas à proprement parler une exposition d’archives. Je ne vais donc pas en critiquer le plan, le propos scientifique ou artistique, mais plutôt attirer votre attention sur les quelques archives qui s’y trouvent malgré tout, des archives aux typologies spécifiques, qui se trouvent…

Le Livre de vie active de l’Hôtel-Dieu de Paris, Archives de l’AP-HP

Présenté dans l’exposition le Gouvernement des Parisiens, à l’Hôtel de ville de Paris jusqu’au 22 juillet 2017, le Livre de vie active de l’Hôtel-Dieu de Paris, rédigé par Jehan Henry vers 1482-1483, est l’une des pépites que les archives de l’AP-HP (Assistance Publique-Hôpitaux Publics) ont prêtée et que l’on trouve numérisée en haute définition et…

Marché, broderies et garde du roi (1664)

Archives nationales, Minutier Central, étude VIII, 705, marché du 16 janvier 1664. Transcription en fin d’article, le formulaire en gris. L’acte est un marché passé entre un artisan brodeur et chasublier, Denis Troffard, et Guillaume Desmoulins, un garde du roi et plus précisément un garde de la prévôté de l’hôtel du roi, à propos de…

Exposition : Le gouvernement des Parisiens. Paris, hôtel de ville (22/04/2017-22/07/2017)

Paris, ses habitants, l’Etat, une histoire partagée. A quelques encablures du CARAN s’est ouverte cette exposition (entrée gratuite), dont le commissariat, exercé par Boris Bove, Nicolas Lyon-Caen et Quentin Deluermoz (trois historiens spécialistes de Paris et respectivement de sa période médiévale, moderne et contemporaine), donne le ton à cette exposition « historique » et « administrative ». Disons-le tout…