1765, brevet pour vendre un vinaigre Maille

L’acte du jour n’est pas une minute notariale (c’est rare, cela se fête, non?). Il s’agit d’un brevet octroyé en 1765 par Jean Sénac, conseiller du roi et premier médecin du roi, à Antoine Claude Maille, vinaigrier de l’empereur, afin que ce dernier puisse fabriquer, vendre et entreposer pendant trois ans dans tout le royaume…