« A la mère de famille » pour quelques courses de Noël

A la veille de Noël, c’est la panique, j’ai laissé passer deux échéances d’articles. Heureusement « A la mère de famille » va être un double sauvetage : pour moi, car j’y consacre un article de blog, pour vous, si vous ne savez pas où trouver votre bonheur en matière de jouets. Car cette ancienne publicité imprimée…

Petit mais costaud, le consentement à un mariage entre cordonniers (1689)

L’acte de la semaine est ultra-court, mais non moins complexe. Il s’agit d’un consentement, par lequel Jean Arnault, maître cordonnier à Paris, permet à sa fille Marie de pouvoir se marier avec Jacques Roger, cordonnier également, sans que cela ne nuise aux revendications du père contre un certain Le Guay. Sur le plan diplomatique, rien…

Négocier sa maîtrise, le cas de l’oiselier Lahané (1674)

La(n)hané…ne serait-ce pas la même famille que celle de l’individu oiselier de l’inventaire après-décès publié sur ce blog le 28 août dernier? C’est ce qui me fait vous proposer l’acte pour cette semaine. Il s’agit d’une convention/mise en service d’un Marin La(n)hané, compagnon oiselier,  chez le maître oiselier Jean Brisse (ou Brice) pour un an…

Un envoyé extraordinaire danois cherche à se loger à Paris (1668)

    Archives nationales, minutier central, étude VIII, 722, bail du 18 avril 1668 (transcription en fin d’article, formulaire en gris) [correctif 15/11/2017, 18h31, grâce aux informations – et aux yeux – de C. A.] L’acte de la semaine nous plonge dans les relations franco-danoises du règne de Louis XIV. Il s’agit d’un bail de…

Aller a(u) Spa pour soigner un catarrhe (1569).

  Archives nationales, Minutier central, étude IX, 67, « ordonnance » du 21 avril 1569 (transcription en fin d’acte). L’acte est assez exceptionnel : il s’agit d’une ordonnance de Pierre Lafillé, docteur en médecine à l’Université de Paris, à l’usage de Radegonde Bonnette (ou Bouette), femme d’un conseiller au Parlement de Paris nommé de Vau, atteinte d’un…

Un « banquier » généreux en 1662

L’acte de la semaine est très court mais non moins intéressant. Il s’agit de la donation au seuil de la mort d’Ignace François, comte Fugger, de passage à Paris, à son domestique François Reies de la somme conséquente de trois mille livres et de ses habits en reconnaissance des services rendus par ce dernier depuis…

Wedding in Paris (1672)

Archives nationales, Minutier central, étude VIII, 738, contrat de mariage du 1er août 1672 (transcription en fin d’article, formulaire en gris). Un blog sur les archives notariales anciennes et pas encore un seul contrat de mariage? C’est chose faite cette semaine, avec ce contrat de 1672 par lequel Patrice Caune, interprète du roi, et Agnès…

Recrutement pour les îles d’Amérique avec congé maladie de prévu (1686)

Archives nationales, Minutier central, étude I, 184, marché du 18 mars 1686 (transcription en fin d’article, formulaire en gris, mentions marginales en violet). J’avoue avoir rarement rencontré d’acte tel que celui de cette semaine, qui nous emmène de Magnac en Limousin aux Antilles en passant par Paris et La Rochelle. Il s’agit d’un marché, ou…

Une blanchisseuse blanchit ses agresseurs (1688)

L’acte du jour sera court (et en retard à cause d’un week-end davantage consacré aux Journées Européennes du Patrimoine qu’à la transcription). Il s’agit de l’abandon de plainte et de procès de la part de Madeleine Le Roy, blanchisseuse et veuve de Jean Bouhault, tailleur de pierre à Paris, à l’encontre d’un certain François Martin,…

Rossignol, linotte, pinson : l’inventaire d’un oiselier en 1665

Archives Nationales, Minutier central, étude VIII, 710, inventaire du 15 juillet 1665 (transcription en fin d’article – n’ont été transcrits que le paragraphe initial et les marchandises et outils -, formulaire en gris). L’acte du jour est un inventaire réalisé après le décès de Quentine de Roissy, femme de Charles La Haye (dont le nom…

Teigne vs. chirurgienne du bureau des pauvres de Paris en 1686

Aujourd’hui, un acte à thématique médicale. Il s’agit d’un marché entre Catherine Grosset, « chirurgienne au bureau des pauvres de Paris », et Marc-Antoine Romagnesi, officier du roi, pour apporter des soins et guérir le fils du second, Charles, atteint de la teigne, moyennant 33 livres tournois, payées et négociées par l’ingénieur du roi Pierre Cadet de…