1765, brevet pour vendre un vinaigre Maille

L’acte du jour n’est pas une minute notariale (c’est rare, cela se fête, non?). Il s’agit d’un brevet octroyé en 1765 par Jean Sénac, conseiller du roi et premier médecin du roi, à Antoine Claude Maille, vinaigrier de l’empereur, afin que ce dernier puisse fabriquer, vendre et entreposer pendant trois ans dans tout le royaume…

1667, on connaît la musique des instruments automatiques

  Archives nationales, Minutier central, étude VIII, 717, contrat de vente du 3 février 1667 et annulation du 8 février 1667 (transcription en fin d’article, formulaire en gris). 2018, très bonne année à tous! Je vous souhaite de belles trouvailles, des lectures aisées (ou l’absence de migraines lors de lectures) et que les numérisations et…

Petit mais costaud, le consentement à un mariage entre cordonniers (1689)

L’acte de la semaine est ultra-court, mais non moins complexe. Il s’agit d’un consentement, par lequel Jean Arnault, maître cordonnier à Paris, permet à sa fille Marie de pouvoir se marier avec Jacques Roger, cordonnier également, sans que cela ne nuise aux revendications du père contre un certain Le Guay. Sur le plan diplomatique, rien…

Négocier sa maîtrise, le cas de l’oiselier Lahané (1674)

La(n)hané…ne serait-ce pas la même famille que celle de l’individu oiselier de l’inventaire après-décès publié sur ce blog le 28 août dernier? C’est ce qui me fait vous proposer l’acte pour cette semaine. Il s’agit d’une convention/mise en service d’un Marin La(n)hané, compagnon oiselier,  chez le maître oiselier Jean Brisse (ou Brice) pour un an…

Un envoyé extraordinaire danois cherche à se loger à Paris (1668)

    Archives nationales, minutier central, étude VIII, 722, bail du 18 avril 1668 (transcription en fin d’article, formulaire en gris) [correctif 15/11/2017, 18h31, grâce aux informations – et aux yeux – de C. A.] L’acte de la semaine nous plonge dans les relations franco-danoises du règne de Louis XIV. Il s’agit d’un bail de…

Aller a(u) Spa pour soigner un catarrhe (1569).

  Archives nationales, Minutier central, étude IX, 67, « ordonnance » du 21 avril 1569 (transcription en fin d’acte). L’acte est assez exceptionnel : il s’agit d’une ordonnance de Pierre Lafillé, docteur en médecine à l’Université de Paris, à l’usage de Radegonde Bonnette (ou Bouette), femme d’un conseiller au Parlement de Paris nommé de Vau, atteinte d’un…

Henry du Feu, sergent de Louis XIV au salaire amélioré

  Archives nationales, Minutier central, étude VIII, 743, certificat du 1er mars 1674 et dépôt du 6 mars 1674 (transcription en fin d’article, formulaire en gris). L’acte de la semaine est un certificat déposé auprès de notaires par Henry du Feu, dit La Brosse, soldat de son état, de son engagement en tant que sergent…

Le meilleur procurateur de l’esclavagiste opportuniste Henri Carolof? sa femme

Archives nationales, Minutier central, étude VIII, 739, procuration du 10 décembre 1672 (transcription en fin d’article, formulaire en gris, mentions marginales en violet). L’acte de la semaine (ou de la demi-semaine vu le retard) est une procuration passée en 1672 par Henri Carolof, qualifié de « lieutenant général pour le roy sur les costes d’Affrique », envers…

Un « banquier » généreux en 1662

L’acte de la semaine est très court mais non moins intéressant. Il s’agit de la donation au seuil de la mort d’Ignace François, comte Fugger, de passage à Paris, à son domestique François Reies de la somme conséquente de trois mille livres et de ses habits en reconnaissance des services rendus par ce dernier depuis…

Wedding in Paris (1672)

Archives nationales, Minutier central, étude VIII, 738, contrat de mariage du 1er août 1672 (transcription en fin d’article, formulaire en gris). Un blog sur les archives notariales anciennes et pas encore un seul contrat de mariage? C’est chose faite cette semaine, avec ce contrat de 1672 par lequel Patrice Caune, interprète du roi, et Agnès…

Convention entre mère et fils pour l’entretien de ces derniers (1667)

Archives nationales, minutier central, étude VIII, 720, convention du premier décembre 1667 (transcription en fin d’article, formulaire en gris). L’acte du jour est une convention entre Louise Moreau, veuve du brasseur de bière Thomas Ramet, et ses fils mineurs quoique déjà grands, également maîtres brasseurs de bière, Jacques et Denis, par laquelle la première s’engage…